Acheter un viager

Vous souhaitez acheter un logement en viager immobilier? Retrouvez sur cette page tout ce dont vous devez savoir pour préparer votre transaction en viager.

Pourquoi investir dans un viager occupé ou libre?

Quel est l’intérêt d’acheter un bien immobilier en viager? Les raisons peuvent être nombreuses et vous devez adapter votre achat immobilier à vos projets patrimoniaux :

  • acheter sa résidence principale
  • réaliser un investissement locatif
  • financer sa future retraite
  • etc.

Les avantages du viager

Le viager immobilier présente de nombreux avantages pour l’acheteur (mais aussi pour le vendeur). Il lui permet notamment d’accéder à la propriété ou à l’investissement locatif sans certaines contraintes. En effet, le vendeur peut-être vu comme un locataire qui a déjà payé son loyer (d’où l’abattement pour occupation, appelé droit d’usage et d’habitation DUH).

Pour être intéressant, un viager doit être rentable. Pour cela, il ne faut pas hésiter à comparer ce type d’investissement avec des investissements locatifs traditionnels, comme la location nue, meublée (LMNP ou LMP), le Pinel etc.

Les inconvénients et les risques du viager

Nous avons dépeint un certain nombre d’avantages d’acheter en viager. Il existe cependant des inconvénients que vous devez connaitre avant d’investir pour ne pas être pris au dépourvu!

En effet, le plus gros risque du viager est la longévité du vendeur. L’histoire de Jeanne Calment est très connue. Il s’agit d’une centenaire ayant vendu son logement en viager à son notaire. Ce dernier est décédé bien avant elle et la famille du notaire du payer la rente viagère de Madame Calment jusqu’à son décès !

De la même manière, un acheteur trop âgé peut engendrer des risques importants car celui-ci risque de décéder avant le vendeur et ce sera la famille ou les héritiers qui devront payer la facture.

Choisir un viager

Le choix d’un viager est important lorsque l’on souhaite acquérir un bien immobilier avec cette formule d’acquisition.

Tout d’abord, le viager est une forme de prêt du vendeur envers l’acheteur. Il lui prête une somme d’argent (dont la valeur est celle de sa propre habitation) et l’acheteur lui rembourse périodiquement des rentes viagères jusqu’à la fin de sa vie.

L’acheteur doit donc choisir un viager en fonction de sa surface financière et ainsi pouvoir payer le bouquet mais également les rentes viagères.

Le risque sur le viager sera d’autant plus important si l’acheteur ne veille pas à choisir un viager parfaitement adapté à sa situation personnelle et professionnelle. Un vendeur trop jeune ou un acheteur trop âgé peuvent avoir des conséquences financières dramatiques sur les finances du vendeur !

La nature du bien en viager peut-être différente, tant que le bien est tangible et immobilier :

  • Une maison ou un appartement d’habitation ;
  • Un commerce ;
  • Un terrain ;
  • Un bien immobilier déjà loué par un locataire ;
  • Un immeuble de plusieurs lots locatifs ;
  • Une ferme ;
  • Un fonds viager : le viager mutualisé

Ces différents biens se répartissent sur tout le territoire français, mais plus particulièrement dans les grandes agglomérations comme l’île de France et Paris mais aussi Lyon, Nice, Marseille, Toulouse et le bassin méditerranéen : Nice, Cannes etc.

 

En savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.