Investissement : Trois raisons de créer son entreprise au Royaume-Uni

Situé au nord-ouest de l’Europe, le Royaume-Uni est une grande nation composée de l’Angleterre, l’Écosse, l’Irlande du Nord et le Pays de Galles. S’étendant sur une superficie de plus de 240.000 km², le Royaume-Uni est le 11e pays le plus vaste en Europe. Depuis quelques années, cette nation est devenue le point de chute des investisseurs étrangers qui sont attirés par les différents avantages administratifs et fiscaux qu’elle offre. Si vous désirez investir dans un pays étranger, le Royaume-Uni serait la nation idéale pour de multiples raisons. Découvrez dans cet article les raisons de créer votre entreprise en Angleterre.

La fiscalité avantageuse

L’une des principales raisons qui attirent les investisseurs étrangers est sans aucun doute la fiscalité du Royaume-Uni qui est très avantageuse par rapport aux autres pays de l’Europe. En effet, la tranche d’imposition sur les sociétés varie en fonction des bénéfices réalisés. Ainsi, le taux de l’impôt est de :

  • 0% si l’entreprise réalise des bénéfices n’excédant pas 583 euros;
  • 0 à 20% si la société réalise des bénéfices compris entre 584 et 77.919 euros;
  • 20 à 30% pour les bénéfices compris entre 920 et 233.754 euros.

En ce qui concerne les charges sociales, celles-ci sont considérablement plus favorables au Royaume-Uni puisqu’elles sont seulement de 12%. De plus, dans le but d’encourager les investissements, cette nation a mis en place deux dispositifs complémentaires fiscaux sous forme de défiscalisation, qui offrent aux entrepreneurs des avantages importants. Ces deux dispositifs sont :

  • Seed Enterprise Investment Scheme (SEIS) : il s’applique aux entreprises en phase de démarrage et permet de bénéficier d’une réduction d’impôts de 50%. Avec ce dispositif, l’investisseur ne paye aucun impôt sur les plus-values réalisées à la suite de son investissement ;
  • Enterprise Investment Scheme (EIS) : il s’appose aux startups en phase de croissance et offre une réduction d’impôts de 30% des investissements.

Ainsi, grâce à cette fiscalité, le Royaume-Uni instaure un environnement de confiance qui lui permet d’attirer des entreprises. De nombreux investisseurs affirment qu’il n’existe pas d’autres pays en Europe qui présentent une fiscalité aussi avantageuse comme au Royaume-Uni.

Une procédure de création d’entreprises simple et facile

Dans le but d’encourager la création d’entreprises, le Royaume-Uni a largement simplifié les formalités de création qui se déroulent désormais en quelques étapes, à savoir :

  • le choix de la dénomination sociale: le nom de votre structure ne doit pas être le même que celui d’une société existante. Après vérification, elle sera enregistrée au Companies registry ;
  • la rédaction de vos statuts : les statuts sont composés de deux documents, à savoir le Memorandum of association (qui inclut la forme juridique, le siège social, l’objet social, le montant du capital social) et les Articles of association (qui fixent les règles d’administration, les normes de l’entreprise) ;
  • l’immatriculation au greffe: très simple à effectuer, la procédure d’immatriculation peut se réaliser en ligne. La durée maximale de cette procédure est de 13 jours.

De plus, le capital nécessaire pour la création d’entreprises n’est que de 1 livre sterling, soit 1,50 euro. En ce qui concerne les déclarations fiscales, elles ont été optimisées afin de permettre aux entrepreneurs de gagner du temps lors de la déclaration en fournissant uniquement les informations essentielles.

L’accompagnement de l’administration fiscale

En plus de l’allègement des déclarations fiscales, l’administration fiscale se rend disponible pour fournir toutes les informations nécessaires aux entrepreneurs. Vous pouvez également avoir toutes les informations dont vous avez besoin en vous rendant simplement sur le site du gouvernement HMRC (Her Majesty’s Revenue and Customs). Cette attitude positive se remarque également lors des contrôles fiscaux où l’administration fiscale se charge d’effectuer rigoureusement son travail sans importuner les entrepreneurs. Selon bon nombre d’entrepreneurs, l’administration fiscale établit une relation de confiance et de respect mutuel. De plus, elle a effectué un important investissement dans les équipements numériques lui permettant d’offrir des services plus rapides et plus efficaces.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.