L’achat d’un appartement ou d’une maison en viager est une opération intéressante lorsqu’elle est correctement réalisée.

Pour cela, l’acheter doit étudier avec minutie le projet immobilier car tous les viagers ne se valent pas. Certains sont trop chers, d’autres trop risqués car le vendeur est bien jeune…

Pour vous aider, certains organismes statistique ont dressé des chiffres et références sur le viager.

Nous vous dressons nos conseils et critères ci-dessous pour choisir et retenir un viager adapté à votre situation et à vos objectifs patrimoniaux.

1 : Regardez l’âge du vendeur !

L’âge du vendeur a un impact sur la durée probable du viager. L’acheteur doit donc choisir un viager en fonction de la durée sur laquelle il souhaite payer ses rentes. Par exemple, s’il souhaite obtenir un bien immobilier pour en faire sa résidence principale dans 10 ans, il ne faudra pas qu’il investisse dans un viager avec un vendeur de 60 ans…

2 : Négocier un viager

Afin de faire une bonne affaire, il est tout à fait possible pour l’acheteur de négocier le viager. Les axes de négociations sont nombreux :

  • Baisse le prix de la valeur vénale du bien immobilier ;
  • Négocier le bouquet ;
  • Tenter de faire baisser le prix de la rente viagère.

La négociation du viager est libre mais l’acheteur devra s’assurer que la vente reste équilibrée et équitable. A défaut, il risquerait une requalification de la vente, voire une annulation du viager par les héritiers du vendeur.

3 : Le financement d’un viager avec la banque

Le choix d’un viager passe également par son financement. Classiquement, un viager doit être financé en totalité par l’acheteur. Cela signifie qu’il ne peut pas utiliser un prêt bancaire pour financer le bouquet ou toute autre somme d’argent dans la transaction immobilière. En effet, le vendeur prend une garantie de premier ordre sur le bien immobilier pour se couvrir d’un défaut de paiement (impayés) de la part de l’acheteur. La banque n’ayant plus de garantie, cette dernière refusera de prêter de l’argent au vendeur.

4 : Chercher un viager au bon endroit

Les viagers immobiliers peuvent se trouver sur tout le territoire français. En revanche ont retrouve le plus de viagers dans les grandes agglomérations françaises :

  • Ile de France ;
  • Paris ;
  • Lyon ;
  • Toulouse ;
  • Marseille ;
  • Bordeaux.

Et sur l’arc méditerranéen :

  • Nice ;
  • Cannes ;
  • Des villes du Var.

Cherchez donc les viagers où ils trouvent!

5 : Ne pas se retreindre qu’à un seul type de bien immobilier

Classiquement, les viagers immobiliers sont des appartements ou des maisons d’habitation. Savez-vous qu’il en existe beaucoup d’autres?

Afin de maximiser la rentabilité et de ne pas se fermer à de belles opportunités, ouvrez-vous à de nouveaux types d’investissements :

  • Les commerces ;
  • Les terrains ;
  • Les appartements ou maisons déjà louées ;
  • Les immeubles ;
  • Les fermes et corps de ferme ;
  • Les viagers mutualisés.

 

Plus d’informations :

Catégories : Le viager

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.